Français
-Présentation

Centrale Pékin en bref

                                        Centrale Pékin en bref.pdf
         L’Ecole Centrale de Pékin a été ouverte en Septembre 2005 à l’Université d’Aéronautique et d’Astronautique de Pékin (Beihang ou BUAA). Sa création a fait suite à une demande du Ministère chinois de l’Education, qui désirait implanter en Chine un nouveau modèle de formation généraliste d’ingénieurs, différent du modèle anglo-saxon. Pour les Ecoles Centrales, en plus de la notoriété apportée par cette démarche à l’Enseignement Supérieur français, l’objectif principal était de fournir aux entreprises françaises implantées en Chine et aux entreprises chinoises tournées vers l’international des ingénieurs biculturels et trilingues.

Le cursus scientifique de l’Ecole a été calqué sur le modèle d’une Ecole Centrale, trois années de cycle ingénieur, dont une d’option orientée sur un domaine plus restreint, faisant suite à deux années de classes préparatoires « à la française ». Une année supplémentaire, pendant laquelle les étudiants reçoivent une formation lourde en langue et culture françaises, a été placée en amont du cycle scientifique.

Par rapport à une pédagogie chinoise très encyclopédique et appuyée sur le « par cœur », la formation française apporte ses bases scientifiques renforcées en Mathématiques et en Physique, son programme pluridisciplinaire donnant les fondamentaux de tous les domaines intéressant les ingénieurs, mais surtout un esprit, des méthodes et des comportements radicalement différents: résolution de problèmes, formation au travail en équipe et à la gestion de projets complexes, préparation aux fonctions de l’ingénieur tant humaines et sociétales que scientifiques et techniques, à l’autonomie, à l’initiative, à la maîtrise de l’« apprendre à apprendre ».

L’enseignement est donné en Français par les professeurs français, essentiellement en Chinois par les professeurs chinois. Les équipes d’enseignants ont tout d’abord été presque exclusivement françaises (professeurs du lycée Louis le Grand détachés en classes préparatoires, professeurs des Ecoles Centrales en missions de courte durée dans le cycle ingénieur). L’Ecole va progressivement vers un enseignement partagé entre enseignants français et enseignants chinois formés aux méthodes pédagogiques françaises.

La recherche est un élément majeur de l’Ecole : Le 6ème colloque annuel franco-chinois de recherche en Sciences de l’ingénieur entre les Ecoles Centrales et l’Université Beihang s’est tenu en Décembre 2012, et un Laboratoire International Associé (2MCSI) a été créé en 2010 par le CNRS. Plus de vingt projets communs de recherche ont été lancés.

L’installation de l’Ecole a bénéficié du soutien de la Fondation Bru, des Ministères français de l’Education et de l’Enseignement supérieur, ainsi que du partenariat d’une dizaine de grandes entreprises françaises. L’Université Beihang a mis à la disposition de l’Ecole, qui est un de ses Instituts, un bâtiment de 7000 m2 entièrement rénové au centre de son campus.

Les étudiants reçoivent après quatre ans un diplôme de Bachelor de Beihang, puis après six ans un diplôme de Master de Beihang et un diplôme chinois d’Ingénieur de l’Ecole Centrale de Pékin, qui a été accrédité pour six ans par la CTI avec le label Eurace.?La première promotion d’étudiants a été diplômée en Janvier 2012. Sur les 107 étudiants entrés en 2005, recrutés sur le « GaoKao » chinois parmi les meilleurs (leurs résultats leur auraient permis d’entrer à Tsinghua ou à Beida), Près de 80 ont été diplômés en Janvier 2012.

22 poursuivent par un doctorat en France et 58 ont trouvé un travail dans une entreprise, dont 17 dans des entreprises françaises en Chine ou en France.